Tatatssin ? Mais c’est qui cui-là ? Une bande de pirates aux bandanas rouges issus de la scène française, connus d’un public averti, réunis par leur talent, et qui prend le contre-pied de la Bande à Mercury Renaud. Tatatssin !

Tatatssin, 20 artistes reprennent Renaud

Tatatssin a vu le jour sur le web quelques semaines avant la sortie de La Bande à Renaud qui n’a pas repris, tiens tiens tiens, Marche à l’ombre. Souvenez-vousRenaud clamait  :

Toi tu m’ fous les glandes. Pis t’as rien à foutre dans mon monde. Arrache-toi d’ là t’es pas d’ ma bande…
Extrait de « Marche à l’ombre »

Bref, laissons de côté La débandade à Renaud de laquelle, il faut le souligner, Elodie Frégé se sort avec grâce quand Coeur de Pirate d’autres s’embourbent avec le piano à queue dans le caramel mou.
Car pour l’esprit mutinerie, il faut se tourner vers le (contre-)projet de Gérard Lambert (ouh le beau pseudo), avançant masqué dans les fourrés virtuels, qui a mis en ligne gratuitement 18 réinterprétations home-made (et 5 bonus) du Chanteur énervant.

Quant à moi, je n’ai rien à gagner là-dedans : je reste anonyme (pas de gloriole, donc) et le site est gratuit… En revanche, je trouve que les artistes qui ont accepté, pour la beauté du geste, de participer à ce projet, méritent d’être écoutés, et soutenus. Ce sont pour la plupart des artistes mis en marge du métier par le mépris des médias et des labels.
Gérard Lambert


Les 20 artistes, dont on se retient de révéler les noms pour garder l’effet pochette-surprise des clips, donnent une relecture personnelle de ces monuments taillés dans la révolte ou la mélancolie. L’épidermique Je m’appelle Galilée, le synthétisé Manu ou la Chanson pour Pierrot version rap permettent de (re)découvrir la richesse des mots de ce grand raconteur d’histoires.


TATATSSIN : site web – RENAUD : site web