Amours.  Le genre de titre porteur de belles promesses ! Le risque est pris pour Léonor de Récondo, adepte du saut dans le vide créatif après son original Pietra viva où le lecteur suivait un épisode de l’existence de Michelangelo. Alors Amours, chute libre ou écriture ascensionnelle ?

Amours de Léonor de Récondo

ou Emma Bovary, quelqu’un qui vous veut du bien (même si on a tous cru un jour que non…)

1908, dans un bourg cossu du Cher, Monsieur de Boisvaillant épouse en secondes noces Victoire de Champfleuri. Dans ce monde à particules, les conventions régissent la vie des bourgeois et de leurs domestiques, entre dîners dans les salons, œuvres de bienfaisance et désir d’héritier. La lecture d’Emma Bovary par Victoire sonne le glas de ce système séculaire et mènera la maison Boisvaillant dans un tourbillon d’émotions mal venus pour l’époque et d’une modernité surprenante. Car, quand les corsets nourrissent les feux de joie, que deviennent les carcans ?
(Je ne vous en dis pas plus, la quatrième de couverture en dit déjà beaucoup trop à mon goût !)

Avant qu’elle se mariât, elle avait cru avoir de l’amour ; mais le bonheur qui aurait dû résulter de cet amour n’étant pas venu, il fallait qu’elle se fût trompée, songeait-elle. Et Emma cherchait à savoir ce que l’on entendait au juste dans la vie par les mots de félicité, de passion et d’ivresse, qui lui avaient paru si beaux dans les livres.
Extrait d' »Amours »

Leonor de Recondo

Crédit photo © Emilie Dubrul – www.emiliedubrul.fr

Léonor de Récondo, un style, des stylos (au pluriel…)

Je trouve toujours admirable, et surprenant, les changements de style chez les artistes, de l’écrivain au musicien. Après le pudique et délicat Rêves oubliés puis le poétique Pietra viva, l’écrivaine sort en ce début 2015 une tragédie classique par la gravité qui règne et l’ironie qui pointe.
Chaque personnage, même secondaire, joue un rôle important dans le déroulement de l’intrigue. Léonor de Recondo prend soin de développer leur portrait psychologique apportant matière à réflexion sur les secrets de famille et l’évolution de son Moi.

Parallèlement au drame, Amours est aussi un hymne à la féminité, à la maternité et  à la libération des corps. La tendresse ira crescendo au fil des pages offrant des passages d’un lyrisme magistral pour une chute de toute beauté…

amours-livre

Extrait « Amours »

Léonor de Récondo, une musicienne écrivaine

Léonor de Récondo, née en 1976, choisit de ne pas choisir entre l’archet et la plume pour mener parallèlement sa carrière de violoniste et d’écrivaine. Elle vit actuellement à Paris. Elle a enregistré une quinzaine de disques, participé à plusieurs DVD et publié quatre romans : La Grâce du cyprès blanc (Le Temps qu’il fait, 2010), Rêves oubliésPietra viva (Sabine Wespieser, 2013) Amours (Sabine Wespieser, 2015).


LÉONOR DE RÉCONDO : site Sabine Wespieserfacebook