Après la sortie de l’album Palermo Hollywood au printemps, Benjamin Biolay réédite l’opus en version Deluxe. Ce disque magnifique et riche en styles musicaux -de l’opéra au reggaeton en passant par le rock- se trouve aujourd’hui sublimé par 7 titres dont 4 inédits et un artwork soigné. 

« Palermo Hollywood » version Deluxe de Benjamin Biolay

Le titre reprend le nom d’un quartier de Buenos Aires où l’artiste a bu bon nombre de Cuba libre (c’est lui qui le dit !). Benjamin Biolay, danseur de cumbia et de tango, y laisse parler ses amours sud-américaines avec des invités argentins, de l’Orchestre de Buenos Aires à la chanteuse de reggaeton Alika sur l’épatant La noche ya no existe ainsi qu’à l’artiste militante féministe et altermondialiste Sofia Wilhelmi.

En s’entourant d’un baryton et d’une soprano (époustouflant C628, Ballade française…) ou à grand renfort de bandonéon et de cuivres (Pas sommeil, Miss Miss), l’artiste adepte du talk over écrit une page nouvelle dans sa discographie au-dessus de laquelle plane les ombres d’Ennio Morricone et de Serge Gainsbourg.

Le  livre-disque ouvre des chapitres avec Palermo Hollywood, Palermo Queens, Palermo Spleen, Palermo Soho Et ces marques-pages retiennent autant les nuits endiablées au reggaeton que les journées à reconstruire avec des ballades de coeur brisé (Ballade française, Pas sommeil, Pas d’ici). 

On connait le militantisme de l’artiste et ses convictions politiques, sociétales. Ressources humaines les expriment à nouveau. Il connait bien le sujet puisque lui-même s’était fait remercier par Virgin. Melvil Poupaud et Chiara Mastroanni y chantent en italien et non en espagnol. Langue parfaite pour les sujets sociaux d’après l’artiste.

Ce titre parle de ces méthodes qui me débectent et que l’on retrouve finalement dans les prémices de la loi El Khomri destinée à faciliter les licenciements. Dans la chanson, je n’y vais pas trop fort dans le clash sociétal, car je voulais que ce soit à l’image de ces gens silencieux qui se font dégager et qu’on n’entend pas.Benjamin Biolay

Quelques surprises encore dans ce concept-album comme le joli duo avec Camélia Jordana sur un titre… qu’on aime tous ! On entend également Jorge Luis Borges disant l’un de ses poèmes Ajedrez sur Pas Sommeil, ou bien encore le remix de The Shoes sur le prenant Miss Miss.

M/M et Chiara Mastroanni pour l’artwork de « Palermo Hollywood »

Les photographies du portfolio sont réalisées par Chiara Mastroanni, son ex-compagne avec qui il a eu Anna et pour laquelle il a composé une de ses plus belles chansons, Ton héritage.

Quant au studio créatif M/M reconnu pour sa créativité, il signe l’artwork de l’album-livre avec ses illustrations ainsi que la réalisation de la trilogie de clips La Débandade, Miss Miss, Palermo Queens.

Cette deuxième partie avec ses 7 titres est plus rock, plus sud-américaine et plus urbaine.Benjamin Biolay

Et, un bonheur n’arrivant jamais seul, Home 2 est en cours d’enregistrement avec la collaboration de Chiara Mastroianni, qui chantera en italien des titres dont elle est l’auteure.


Site : BENJAMIN BIOLAY — Facebook : BENJAMIN BIOLAY — Twitter : BENJAMIN BIOLAY