L’EP éponyme de Blondino commence ainsi :  » Mon amie C’est le jour Dans mon cœur Est tombée la nuit« . Les premiers mots du morceau Mon amie accompagnés de la brillance de la guitare électrique, exhale la langueur dans tout ce qu’elle contient de mélancolie et de douceur. 

Blondino sort un EP de haute volée

Telle est la signature du groupe Blondino, dont Tiphaine Lozupone et Jean-Christophe Ortega sont à l’origine.  Rencontre, création, auto-production et voici un EP de haute volée que certains ont eu la chance de découvrir en première partie de Jeanne Cherhal.

Et Blondino chahute nos coeurs

Mon amie, monologue murmuré par la voix fragile de Tiphaine, manie habilement l’art des raccourcis quand Oslo, déambulation urbaine d’un toxicomane inspiré par le film lui-même adapté de Le Feu Follet de Pierre Drieu La Rochelle, souffle le feu jusque dans nos veines. La balade poétique s’achève (pas tout à fait car il y a un bonus track, huhu) avec le lyrisme pop de Tant qu’il y aura des hommes, véritable hymne à la vie qui chahute nos cœurs.

blondino-musique-EP-mon-amie

Tiphaine Lozupone, chanteuse du groupe Blondino

Les influences de la chanteuse lorraine

On pense parfois à Vanessa Paradis pour la voix, à Paul Valéry pour la poésie, à Bashung pour les textes et à Goldfrapp pour la musique.
Mais le groupe s’est taillé un costume sur-mesure aux références autant musicales, que cinématographiques et littéraires (Blondino est d’ailleurs tiré de l’ouvrage de Sture Dahlström, Le Grand Blondino) au charme certain, qui s’enrichira bientôt d’un second EP. En un mot, Blondino fait de l’extra avec de l’ordinaire ce qui fait beaucoup de bonnes raisons de les écouter !


BLONDINO : InrocksLab – twitter facebook