Chanteuse et guitariste autodidacte venue du froid canadien, Chloé Charles souffle un air chaud sur la scène musicale européenne. Après avoir conquis la Suisse, les Pays-Bas et l’Allemagne, elle a dévoilé son – très abouti – premier album « Break the balance » au printemps dernier, et fait vibrer ses cordes vocales et instrumentales sur les ondes françaises.

Chloé Charles, enfant de l’extrême avec Break the balance

Chloé Charles se nourrit depuis toujours de résonnances éclectiques et s’est affinée les oreillettes en écoutant les mélodies de Joni Mitchell ou d’Etta Jones, le son inattendu de Björk ou le classique Madame Butterfly de Puccini. Et çà se ressent dans ses compositions volontairement indéfinissables et irrésistiblement décalées.

Comme la pochette le suggère avec son visage peint d’un masque noir sur sa moitié droite uniquement, son album est une histoire de dualité et d’équilibre.

« J’ai toujours été extrême. Enfant, j’étais sans transition, pétillante ou complétement déprimée. Dans tout ce que je fais, je suis très divisée, mais pour moi l’important est d’accepter cette dichotomie et de l’apprécier.
Chloé Charles

L’artiste évolue à travers des contes mystérieux (God is a Toad) voire mystiques (Amulet, refrain from fire) sur la découverte de soi, du monde et laisse à penser que rien n’est statique.
Entre force et délicatesse, doutes et certitudes, Chloé Charles livre avec authenticité, ses émotions et ses humeurs contrastées. Elle bouscule par ses rythmiques énergiques, renverse par ses prouesses acrobatico-vocales en jonglant entre respirations, échos, rebondissements, envolées lyriques et murmures.

Avec son premier opus, Chloé Charles nous offre un mille-feuille au sirop d’érable. De coups de cuillère en coups de cuillère, on y découvre des strates sans strass de folk, de musique de chambre, de soul, de jazz et de pop sucrée pour le glaçage. Et surtout, en guise de crème pâtissière, une magistrale orchestration de sonorités à cordes où violon, basse, harpe, violoncelle s’expriment, échangent et dialoguent dans une belle harmonie. Frissons, bouleversements et plaisir garantis pendant toute la dégustation.


CHLOÉ CHARLES : sitefacebook