Dillon avait fait du bruit avec This silence kills en 2011. Son nouvel album The Unknown ne le restera pas non plus ! 

Dillon revient avec The Unknown

L’artiste, allemande d’adoption, conserve sa diction si particulière en chantant anglais. Chaque mot est une bulle de chewing-gum qui claque sur les notes organiques -le piano est toujours au cœur des morceaux- et les sons électroniques. Avec grâce et finesse, l’artiste nous balade au gré de son  timbre éraillé. Et, au douzième poème-chanson, on retend la main et l’oreille pour un autre trip.


En concert : Paris, au Café de la Danse le 15/04

SiteFacebook