Gros succès pour cette édition 2013 du Festival La Nuit de l’Erdre, avec 20 000 festivaliers sur 2 jours qui ont envahi les pelouses du parc du Port-Mulon.

Festival La Nuit de l’Erdre – Edition 2013

La star incontestée de cette année était le soleil, présence tant espérée (le montant de son cachet n’a pas été communiqué par les organisateurs).

Vendredi

Après le cocktail celte-punk rock offert par le groupe The Maggie Whackers, 1er concert marquant de la soirée (surtout pour nous photographes) avec l’explosif et ô combien généreux Cali qui, comme à son habitude, ouvre le show en partageant la scène avec les photographes et le clôture en se jetant dans son public qu’il aime tant et réciproquement. Pour rester dans l’énergie explosive, ce sont les 4 « brutes » de concert du groupe Cachemire qui enchaîneront. La chaleur monte et ne redescendra pas avec la soul groovy du gentleman Aloe Blacc. Décidément les organisateurs ont décidé de mettre le feu au parc du Port-Mulon ce soir, en ne laissant aucun répit aux festivaliers, qui enchaînent avec les bondissants et revendicateurs garçons du groupe Boulevard des Airs. A peine le concert terminé je commence à sentir qu’il se prépare un tsunami devant la scène principale. Qui sont ces gens bizarres vêtus de manteaux de fourrure sous 25°C, ou encore ces dizaines de jeunes filles qui s’évanouissent et doivent être évacuées sur des brancards ??? Je me présente pour accéder à la fosse, mais la consigne est « Aucun photographe pour le concert de Macklemore & Ryan Lewis ». Après une tentative périlleuse d’introduction dans la mêlée, je jette l’éponge de peur de finir à mon tour évacuée sur une civière. En résumé Macklemore & Ryan Lewis ont littéralement retourné le parc du Port-Mulon. Les secouristes et la sécurité ne les remercieront pas :-) (j’en profite pour saluer leur travail). Les survivants du show du rappeur américain, trouveront la force d’enchaîner avec le groupe exotique et déjanté Naive New Beaters. Les organismes commencent à être fatigués, les plus courageux resteront écouter les remix de Breakbot, perso moi je vais me coucher pour rependre des forces pour la soirée de samedi.

Samedi

Le soleil est toujours présent, le public arrive tranquillement et prend place à l’ombre pour écouter Khagely Trio, puis les mélodies folk envoûtantes d’Aude Henneville (l’une des finalistes de la tournée The Voice). Il est temps de réveiller le public, un peu assoupi avec la chaleur, au son de la pop du groupe belge Puggy. Embarquement avec Les Passagers du Gawenn, avant de faire escale en terre espagnole, entre le calme et la tempête de la charmante Olivia Ruiz qui réjouira petits et grands. Félicitations à Charlotte, chanteuse du groupe Da Flex, dont la venue prochaine d’un heureux événement l’a visiblement transcendé sur scène. J’attends avec impatience l’arrivée sur scène du prochain artiste : Mika. Pour l’avoir déjà vu sur la scène du Zénith de Nantes, je sais d’avance que le public va avoir le droit à un show plein d’amour, de confettis et de ballons. Je remercie au passage la sécurité qui m’a permis d’accéder à la régie, afin admirer de la haut cette communion entre Mika et son public noyé dans une pluie de confettis. Mes excuses à Hyphen Hyphen et Wax Tailor, mais la fatigue aura eu raison de moi et je n’aurai malheureusement pas assisté à leurs concerts.

L’édition 2013 à peine terminée et saluée par son succès, les organisateurs commencent déjà à penser à l’année prochaine. Il paraît qu’il y aura 2 grandes scènes et qu’elles seront rapprochées du très beau château du site du Port-Mulon. Une chose est sûre, je veux être présente l’année prochaine !