Goldfrapp encore avec « Tales of us » ! Neuf titres pour neuf portraits. Album impressionniste.

Goldfrapp, retour gagnant avec Tales of us

Neuf titres sur les dix de l’album sont des prénoms. Neuf portraits principalement féminins et, parfois, littéraires comme « Annabel », personnage hermaphrodite du roman de Kathleen Winter et Stranger inspiré par « Carol », roman de Patricia Highsmith.

Intime par la voix vaporeuse d’Alison Goldfrapp et vibrant par les cordes en soutien, c’est un univers riche à découvrir, dans un premier temps, lové dans les coussins de son canapé puis… il faudra plonger plus profondément pour éclairer notre lanterne dans les abysses de cette dark-pop : les deux premiers clips à voir à l’heure actuelle sont « Drew » et « Annabel ».

Goldfrapp

Inutile de dire que l’enregistrement de l’album s’est fait dans la campagne anglaise car à l’écoute, on perçoit le brouillard enlaçant les collines un soir de clair de lune, une silhouette errant dans ce paysage, tel un hommage à David Hamilton

Goldfrapp : SiteFacebook