De Shine, un trio aujourd’hui dissous, s’est échappé Guillaume Simon. Après leurs trois albums, leurs premières parties de Sia en Angleterre et leur tournée avec Morcheeba, Guillaume monte son projet solo, Indolore.

Guillaume Simon se recrée avec Indolore

Le 26 septembre sort Positive girls, premier EP d’Indolore aux folks songs douces qui éclairent, à l’horizontale, le paysage, la vie qui déroulent. À l’image de la ballade clippée  de Positive girls (clip signé Quentin Cherrier), titre phare à la mélodie imparable. Pas de gouffre de mélancolie. Au contraire, les angoisses se trouvent bercées par ce joli vague à l’âme. 

J’ignorais l’existence jusqu’à peu de temps mon côté folk.
Guillaume Simon

Influences et  sortilèges de Positive Girls

La voix de velours se dit touchée par Nick Drake,  John Martyn et marquée par la poésie ultra-directe de Bukowski. Mais l’artiste se qualifie aussi d’hyper stressé et pas facile à vivre les  dimanches soirs. ll voulait que sa musique lui fasse du bien. D’où le nom du projet. Grand bien nous fasse, car Indolore anesthésie la douleur, éteint les fusées de détresse grâce à son ambiance éthérée et à son pouvoir mélodique qui tient du sortilège.  


INDOLORE : site facebook

photo Marie Le Grévellec – disque enregistré avec Antoine Delecroix aux manettes et Bendja à la batterie