Le trio Karpatt revient sur ses années de scène, la complicité qui les lie avant leur concert au Pan Piper le 6 décembre et une tournée en Amérique Centrale.

Interview de Karpatt à l’occasion de leur tournée 2014-2015

Karpatt a vu le jour au début des années 90. Pour les plus jeunes qui vous découvrent, pourquoi donc Karpatt ?

Frédéric Rollat dit « Fred » — Parce que nous sommes tous les trois de groupe sanguin différent.
Hervé Jegousso — Peut-être une certaine fascination pour les pays de l’est, les peuples nomades, la vodka :)

Comment définiriez-vous votre musique ?

Fred — De l’alambic implombable.
Hervé  — Tonique !

Qu’apporte chacun au trio, qui crée certainement l’identité de Karpatt ? 

Fred — Ce que les deux autres non pas.
Hervé — Difficile à dire… trois personnalités très différentes … ça pourrait ne pas fonctionner et pourtant il y a une évidence, une facilité à communiquer une énergie très positive je pense ! Au-delà de cette énergie, les textes écrits par Fred.

Auteurs de quelques textes engagés subtils comme l’émouvant « Un jeu », en 2014 qu’est-ce qui vous donnerait envie de donner de la voix ?

Fred —Plein de sentiments comme l’indignation mais aussi le rire et la tendresse.
Hervé — Un concert de soutien à nos amis Ukrainiens. On a joué à plusieurs reprises à Kiev… De très bons souvenirs !

Quels sont vos projets à venir car votre dernier album est sorti en 2011 déjà ? Et où pouvons-nous vous rencontrer après la date au PanPiper (06 décembre) ?

Fred — Une tournée en Amérique Centrale en février
Hervé — On a rien de fixé niveau futur album, pour 2015 idem. Si ce n’est trois semaines de tournée en février-mars. Guatemala, Honduras, Costa Rica, Panama, Nicaragua ! RDV sur nos liens internet pour l’actu.

karpatt-credit-photo-sabine-normand

Crédit-photo : Sabine-Normand

Réputés pour votre énergique jeu de scène, quel est justement votre meilleur souvenir en la matière ?

Fred — J’aime me sentir tout dégoulinant après le concert c’est que c’est bien parti pour moi.
Hervé — La Bourse du travail à Lyon en ouverture de Mano Solo, tous les bars bretons…, Olympia avec les potes de La rue Kétanou, Palais Royal avec Mano, concert dans Paris sur le bus Solidays… bref, de nombreux « meilleur souvenirs » :)

Et votre meilleur concert en tant que spectateur ?

Fred — AC DC et Y&T au Bourget  en… 1984 ? et puis aussi Leprest à Charleroi WWWAAAA LA CLAQUE
Hervé — Pulp à l’Olympia, Bowie au Zénith de Paris, The Divine Comedy au Grand REX , Têtes Raides au Bataclan il y a une dizaine d’années. Matt and Kim à la Flèche d’Or…

La question My Happy Culture : quelle est la dernière chose qui vous a rendus particulièrement heureux ?

Fred — Le 10/10 de ma fille à sa dictée de ce matin et puis le new CD des Face à la mer, une merveille !
Hervé — Le concert de Bonaparte au Point Éphémère samedi dernier!

>> Rappel : 4 PLACES À GAGNER  pour le concert de PADAM et KARPATT le 6 décembre  au Panpiper/Paris sur MyHappyCulture !


Merci aux Karpatt pour leur disponibilité et à Laboculture pour avoir rendu possible ceci 

KARPATT : facebook