Voici un festival où il fait bon de pogoter et de se régaler tout en profitant du cadre champêtre en ville. En avant toute pour le Festival du Cabaret vert !

Le Cabaret Vert, quoi ça ?

L’éco-festival Cabaret Vert, qui tire son nom d’un poème d’Arthur Rimbaud, enfant célèbre de Charleville-Mézières, se situe au bord de Meuse dans le square Bayard (Bayard est le cheval légendaire qui nourrit contes et légendes ardennais, par ici les curieux du folklore local –> Légende du Cheval-Fée). À 20 minutes à pied de la gare, ce site verdoyant accueille ses ouailles avec de l’Ardwen, bière locale, de la cacasse à cul nu et autres plats du terroir, de l’éclairage responsable, du recyclage et des toilettes sèches (et archi-propres) qui sentent bons la forêt ! Le Cabaret Vert éveille la conscience éco-citoyenne pour le bien-être de chacun, pour la valorisation du territoire via le développement d’une économie locale, durable, solidaire et pour le respect de l’environnement. Elle est pas belle la vie dans la verte vallée ?

Entre deux arrêts au stand pour reprendre du pep’s, le Cabaret Vert invite à la curiosité avec une programmation associant découvertes -avec de jeunes pousses comme la harpiste Mila Marina, le DJ Netsky ou encore le groupe pop Den House- et artistes reconnus – l’étonnant Asaf Avidan, le charmant Hanni El Khatib, les créatifs Eels, les psychédéliques Alt-J, le génial Amon Tobin, l’étonnant Major Lazer-. En selle ! Montez Bayard pour sillonner les vallées du punk-rock de The Offspring, les cieux pop de Two Door Cinema Club en passant par l’électro choc de The Bloody Beetroots avec un détour vers le hip hop énergique des Wu-Tang Clan et des Caos Locos.

Une chevauchée fantastique dans une atmosphère singulière !

Le festival ardennais cultive le mélange des genres mais également l’art de la différence en invitant la bande dessinée, les arts de la rue et le cinéma à venir festoyer au cœur de Charleville-Mézières. Une trentaine d’auteurs, scénaristes, dessinateurs du 9ème Art sont présents -Stéphane Créty (Star Wars), Trantkat (HK), Christian Lerolle (Spirou et Fantasio), Jean-David Morvan (Sillage), Luc Pedriset (Les Blondes), Edith (La Chambre de Lautréamont) – crayon à la main, œil de lynx, pour partager leur passion. Sourire aux lèvres. Devant les acrobaties, fanfares rock et autres clowneries burlesques, les yeux brillent. Le rire éclate. L’épopée continue jusqu’au bout de la nuit. Petit-Poucet rêveur, vos pas vous mèneront sous le Chapiteau aux images avec un programme pour le moins éclectique de La Pellicule Ensorcelée

Le Festival du Cabaret Vert, incontournable

Indomptable, à l’image de l’enfant terrible du pays Arthur Rimbaud, et sans compromis, l’éco-festival Cabaret Vert s’est ainsi forgé une identité forte et une belle renommée en restant fidèle à ses valeurs comme l’atteste l’affiche 2013 ! Un magnifique visuel du collectif nantais Appelle-moi Papa. La cerise sur le sanglier !

Le rendez-vous est pris pour la fin des vacances d’été à Charleville-Mézières, yauque nem !

—–> La Programmation en vidéo du Cabaret Vert #2013

My Happy Culture, en partenariat avec l’Éco-festival Cabaret Vert, vous fait gagner une entrée pour assister à la journée de votre choix ! Rendez-vous dans la rubrique Happy Games