Benjamin Renner, co-réalisateur notamment du très joli film d’animation « Ernest et Célestine » sorti en 2012, nous dessine cette fois-ci l’histoire d’un renard à l’instinct particulier. À la manière du Petit Loup Rouge d’Amélie Fléchais, le Renard de Benjamin Renner n’a rien du prédateur rusé qu’on imagine…

« Le grand méchant renard », un carnivore croqué par Benjamin Renner

Benjamin Renner raconte l’histoire d’un renard à la carrure de bigorneau qui veut devenir-chaîne alimentaire oblige !- le prédateur redouté d’une ferme voisine. Une BD qui vole dans les plumes !

le-grand-mechant-renard-bd-benjamin-renner

Extrait

Pas commun, Renard le prédateur se découvre un tout autre instinct

Devant ses tentatives d’intimidation, ni le cochon cultivateur de navets, ni la poule – une plume caractérielle – , ni le lapin – un poil crétin – , ni le chien de garde surveillant surtout la tranquillité de ses siestes, ne tremblent du bulbe. Bien au contraire, il est la risée des animaux de la ferme et des bois dans lesquels il vit. Face à ce fiasco et à cette envie de viande fraîche – euuuh parce que oui être végétarien c’est moins dangereux mais c’est aussi moins attractif pour un grand méchant renard ! – il élabore, sous l’influence du Loup, un nouveau plan… La stratégie prend l’eau quand le renard se découvre un tout autre instinct !

Benjamin Renner signe un roman graphique truffé de tendresse, d’intelligence et d’humour. Chaque page décèle un petit trésor comique qui prend la forme d’une réplique tordante ou d’une mimique expressive d’une des bêtes. Le dessin à l’aquarelle est doux, coloré et vivant. Avec un dynamisme réhaussé par l’absence de case et de bulle qui offre de la fluidité et une sensation de liberté.

Benjamine Renner en a sous le pied !

Pour continuer l’aventure ou en guise de mise en bouche, Benjamin a réalisé un turbomédia, dont nous sommes le héros ! Il travaille déjà à l’adaptation de cette BD en film d’animation, sur l’écriture d’un long métrage, et à d’autres projets de bandes dessinées interactives.

Conseil My Happy Culture : cette bande dessinée (éditions Delcourt / collection Shampooing) est à lire d’urgence aussi bien des petits que des grands, pour illuminer vos soirées d’hiver !

BENJAMIN RENNER : son blog