L’acadienne Lisa Leblanc était en concert à La Bouche d’Air à Nantes le 28/11 novembre dernier.

Les photos du concert de Lisa Leblanc à Nantes

Avant de prendre place dans la salle, les spectateurs se sont vus remettre un flyer avec la traduction d’expressions Québéco-Acadiennes, qui ma foi s’est avéré très utile, mais surtout très amusant. Parmi mes préférées : robineuse = alcoolique, chus dans mes SPM = je suis dans mes syndromes pré-menstruels, câlisse-moi là = abandonne-moi là, j’pète ma coche = j’pète les plombs !

Lisa Leblanc, c’est ça : une sensibilité à fleur de peau, une bonne pointe d’humour et d’autodérision, le tout dans son univers folk.
Lisa Leblanc

Un concert de Lisa Leblanc c’est un peu comme la chaleur d’une soirée au coin du feu avec ses chums de filles, en mangeant des Kraft Dinner et des marshmallows. Très bavarde avec le public, Lisa raconte comment elle est venue à la musique. En gros, parce qu’il n’y avait rien d’autre à faire dans son petit village natal de 40 habitants de Rosaireville.

Se moquant souvent d’elle-même, Lisa aime chanter des chansons de fi-filles qui parlent de papillons qui rongent le coeur au comme dans Avoir su, ou encore du sentiment de solitude à apprivoiser qui n’a pas besoin d’être un état de tristesse dans le titre Parce que j’peux, sans oublier la très belle déclaration d’amour qui s’articule autour d’un simple plat de macaronis au fromage appelé Kraft Dinner.

Finalement pas besoin de traduction de textes, quand on parle d’amour et de sentiments, on comprend le langage acadien !