« En juillet 2011, j’ai créé un blog pour raconter mon voyages sur les pas de Janis Joplin aux États-Unis. J’ai photographié des milliers de paysages, lieux de vie, archives… Plus tard j’ai créé un livre de cette aventure ». Une jolie réussite en papier et en musique sur Janis Joplin et sur les questions existentielles qui surgissent un jour ou l’autre.

Lucie Baratte et Janis Joplin, déclaration d’une fan à son idole

À 14 ans Lucie devient fan de Janis Joplin, la grande chanteuse de blues des années 60. Elle pense même qu’elle est sa réincarnation ! Née en 1981, elle n’a jamais pû la rencontrer. L’artiste hippie est morte en 1970. À la veille de ses 30 ans, Lucie vit une crise existentielle. Avec elle son baluchon de questions : « Comment vivre sa vie de fan quand son idole n’existe plus ? Où ont donc filé l’énergie et la force que nous insufflaient les héros placardés dans notre chambre d’ado ?« . Et ce blues (ça tombe bien ahah) l’amène à réaliser la promesse qu’elle s’était faite à 18 ans : partir en voyage du Texas à la Californie sur les pas de Janis Joplin avec son humour et son enthousiasme.

lucie-baratte-livre

Le chemin du pélerinage de Lucie Baratte. Avec le Southern Comfort et la Chevrolet pour remplacer l’eau bénite et les sandales !

Pour qui ne connaît pas ou peu l’artiste qui fait partie du Club des 27, Looking for Janis ouvre les portes de son univers, de sa musique et de son énergie explosive. Cette soif de vivre aimante littéralement Lucie Baratte à Janis, au-delà de sa musique.

Elle se foutait d’être belle ou quoi, elle voulait de l’amour, du feu et de la joie, elle a tout donné, elle a pris son pied, elle a lutté pour se faire entendre.Lucie Baratte, « Looking for Janis »

Le livre se situe donc entre le carnet de bord et le reportage photo, enrichi d’une foisonnante playlist (Tori Amos, The Doors, Johnny Cash, Bob Dylan…). La musique comme compagnon de route.  Janis Joplin comme confidente. Le voyage pour trouver son chemin, encore et toujours, avec une des plus vibrantes déclarations d’amour à la vie :

Je veux pas vieillir Janis, je veux grandir et je veux continuer de grandir pour toujours et voir où ça peut me mener. Apprendre, m’enrichir d’expériences, d’échanges humains, de musique, de création. (…) Cette énergie de vie me tient au corps et je la lâcherai pas putain. Même si je deviens une petite vieille rabougrie un jour, même si je dois mourir seule dans le noir ou en plein jour. J’irai là où le feu m’appelle. Je veux être.Lucie Baratte, « Looking for Janis »

joplin-citation

« Looking for Janis », livre graphique et typographique

Préfacé par l’un des papes de l’underground américain Gilbert Shelton, l’ouvrage est d’excellente facture en plus d’être un bonheur à lire. Plaisir des sens pour les amoureux des livres. On hume le papier et on caresse cette peau d’Olin Blanc. Les typographies sont choisies au petits oignons pour les différents types de textes, récit, citation, interview, playlist, bibliographie… Les photos transpirent la poésie et l’amour. C’est le livre qu’on ne referme jamais vraiment.

janis-joplin-recit


Acheter Looking for Janis format papier/numérique

Lucie-BaratteFan de musique et plus particulièrement de rock féminin, Lucie Baratte est née à Amiens en 1981. Formée à l’école Estienne, elle vit et travaille à Lille comme graphiste-typographe indépendante. Depuis 2012, elle réalise des livres en micro-édition, Looking for Janis est son premier livre à grand tirage.

Le site de Lucie Baratte