Mina Tindle revient au triple galop le 6 octobre avec « Parades ». Trois clips pour trois titres extraits de ce nouvel album flamboyant. Pour sûr, elle frappe en plein cœur.


Mina Tindle en torero de l’amour dans le clip Pas les saisons

Dans Pas les saisons, l’amour est un combat de toréros (Allan Tall dans le rôle), sans armes, où tout-à-tour les coups sont parés et les couleurs  déployées pour se pavaner. Un clip à l’esthétique hispanique et à l’humeur andalouse signé Noel Paul  (Bat for Lashes, The Do, Austra).

Parades, ce sont des torses bombés, beaucoup de rouge à lèvres, des mouvements de taekwondo, la musique des corps qui se tournent autour… Parades, ce sont aussi des araignées mangeuses de serpents, des marins aux abois, des madones pleines de doutes, des fourrures qui ne réchauffent pas vraiment, des pas de deux à cloche-pied, un soleil andalou impitoyable, l’appel du Grand Nord, la parade nuptiale ou amoureuse, la peau comme résolution.
Mina Tindle

En attendant le 06 octobre et les 12 titres qui feront frissonner la peau et battre le cœur, on continue d’appuyer frénétiquement sur replay replay replay comme des joueurs de pachinko.


Rendez-vous en live le 24 octobre à Nantes au Ferrailleur et le 24 novembre à Paris à la Gaîté Lyrique. Toutes les dates sur son site officiel