Obnubilés par le nouvel album de My Brightest Diamond depuis sa sortie fin septembre, nous avons voulu en savoir plus…


L’accent sur This is my hand est de mise ici. Un album très personnel, explosif et qui sort des sentiers battus. Les rythmes sont tribaux, rituels, chamaniques. Cet album affirme quelque chose de commun et d’universel : l’affirmation du soi.
Nous avons imaginé ces questions afin que vous puissiez découvrir My Brightest Diamond de façon subliminale et intimiste.

Interview de My Brightest Diamond pour la sortie de This is my hand

Pour commencer, d’ou viens-tu? First of all, where do you come from?

Shara Worden : Nous venons tous d’une autre dimension dans l’univers holographique! Mais je suis née dans « l’état du diamant », l’Arkansas. Par la suite j’ai vécu dans 9 états jusqu’à mes 18 ans. Donc j’ai une idée bien nomade du mot « Maison ».

We all come from another dimension in the holographic universe! But I was born in the « diamond state » of Arkansas and then I lived in 9 states by the time I was 18 years old, so I have a nomads sense of « home ».

Quel fut le premier instrument que tu as tenu dans tes mains? What was the first instrument you took in your hands?

J’ai détourné une caisse enregistreuse pour enfants en un piano à l’âge de 3 ans et j’écrivais des chansons à propos du retour de Jésus. Visiblement, j’avais du mal à comprendre la seconde notion.

I turned a toy cash register into a piano at age 3 and wrote songs questioning the return of Jesus. Apparently I was having a difficult time understanding the second coming.

Comment procèdes-tu lorsque tu veux écrire une chanson ou une mélodie? How do you proceed when you want to write a song or a melody?

Le processus est toujours différent. Parfois les mots, tonalités ou rythmes arrivent en premier. J’écoute. Je lis. Je rumine pendant des mois jusqu’à ce que je me rende au « bureau d’écriture », que je me présente, que je lâche prise sur ma propre écriture de façon objective, en invoquant les muses. Comme dirait Tom Waits, si les muses ne se présentent pas au « bureau », au moins toi tu sais que tu y étais.

My process is always different. Sometimes words or chords or beats come first. I listen. I read. I research. I ruminate for months and then I show up to the « songwriting office » and present myself to the work, and then you let yourself write without judgement, invoking the muses, and like Tom Waits said, at least if the Muses don’t show up to the office, you know you did.

Si tu aimes lire, quel est ton ouvrage favori? If you like readings. What is your favorite book?

Cet album est très influencé par le discours de Daniel Levitin Le monde en six chansons dans lequel il parle des thèmes de chansons à travers l’histoire de l’Homme. Alors j’ai pris ces 6 idées pour en faire un point de départ sur le thème que nous retrouvons dans This is my hand.

This album was really influenced by Daniel Levitin’s « The World in Six Songs » in which he talks about song themes throughout human history, so I took those six ideas as the starting point for the subject matter on « This Is My Hand ».

Quel est ton diamant le plus brillant? Et pourquoi ce choix de nom de groupe? What is your brightest diamond? And why did you choose this band name?

C’est une longue histoire. La version courte est que ce diamant est arrivé dans ma famille de façon magique et mystérieuse. Pour moi il représente le cœur d’une personne aimée qui n’est plus parmi nous.
J’ai écrit une chanson qui s’appelle The Diamond, sur le deuxième album de My Brightest Diamond, dans laquelle je décris cette personne comme le plus beau diamant, caché dans ma poche. Et même si nous sommes séparé de façon physique, l’amour réside et brille entre nous, transcendant toutes les lois physiques.

This is a long tale, but the short version is that a diamond came to my family in a magical and mysterious way, and to me it represented the heart of a loved one who had died. I wrote a song called « The Diamond » which is on the 2nd MBD album, in which I describe this loved one as the brightest diamond, hidden in my pocket and that even though we were separated in physical form, love shines between us, transcending the physical realm.

Quelle fut la réaction du public français lors de ton dernier concert?What was the french audience response during your last gigs?

L’amour réciproque !
Mutual love !

Je suis assez curieuse par rapport au titre de cet album : « This is my hand ». Peux tu nous en dire plus? I’m curious about the new album title. « This is my hand ».. Could you tell us more about it?

J’avais imaginé l’album en mode concert un peu comme une réunion tribale dans laquelle nous aurions chanté tous ensemble, dansé, se seraient raconté des histoires de fantômes, aurions écouté le Shaman et mené nos rituels. J’ai essayé d’écrire de la dance music mais pour des tas de raisons, c’était très difficile pour moi. Je ne savais pas quoi dire, comment écrire de la dance music alors la première étape était de « récupérer » ce corps, pour moi. (se retrouver)

C’est un peu comme une danse de pré-rituel shamanique que l’on fait avant de s’exprimer physiquement, une connection à soi. Et ce morceau parle de cela, ce processus de connection, de « récupération » de soi.

I was imagining the concert experience as this gathering of a « tribe » and at this gathering we would sing together, dance, tell ghost stories, hear from the shaman, and conduct our rituals. I was trying to write dance music and for various reasons, this was really very difficult for me. I didn’t know what to say, how to write dance music, so the first step seemed to be this reclaiming of the body, for myself. It is kind of like a pre-dance ritual where before one can express through the body, one must connect to it and the song is about that process of connecting and reclaiming ownership of one’s self.

Quels sont les artistes que tu préfères et ceux avec qui tu voudrais collaborer? Et pourquoi? Who are the artists that you like the most or the ones you’re dreaming of a collaboration? And why?

Pour cet album j’écoutais Massive Attack, Eurythmics, Lady Gaga, Missy Elliot, vu beaucoup de prestations de fanfares, écouté Radiohead, Sade, Portishead, Philip Glass et Debussy aussi. Le morceau Apparition est un poème tiré d’une de mes chansons préférées de lui et que j’avais appris à l’école. Alors j’ai traduit le poème de Mallarmé! C’est l’histoire de fantôme de cet album!

For this album I was listening to Massive Attack, the Eurythmics, Lady Gaga, Missy Elliot, watching lots of marching band performances, Radiohead, Sade, Portishead, Philip Glass, and Debussy too. The poem for Apparition was taken from one of my favorite songs of his that I learned in school, so I translated the Mallarme poem! It’s the ghost story of the album!

À propos de collaboration, j’aimerai beaucoup travailler avec le producteur Flood un jour. J’adore également la voix de Robert Wyatt. J’ai juste une réaction immédiate quand je l’écoute. J’aime aussi la très chère Mary Margaret O’Hara, mais elle me fait tout de suite pleurer à partir du moment où elle prononce quelque chose. Alors je pense que je ne pourrai jamais chanter avec elle!

In terms of collaboration, I would love to work with the producer Flood one day. I also really love Robert Wyatt‘s voice. I have such an immediate reaction to his singing. I also dearly love Mary Margaret O’hara, but I just start crying whenever she opens her mouth, so I don’t think I could ever sing with her!

Quel est le dernier moment où tu t’es sentie vraiment heureuse? What is your dearest moment you felt truly happy! :)

La naissance de mon fils est certainement le moment le plus heureux de ma vie.

The birth of my son is certainly the happiest moment of my life.


Questions : Jessica Kuijer avec l’aide de Delf Von Lattre.
Traduction : Jessica Kuijer

Merci à Tom D. , chez Ashmattic Kitty records. (Thank you Tom!)
J’attire aussi votre attention sur l’excellent article publié sur PopinGays par une de mes connaissances, je n’aurai pas pu mieux décrire cet album. Thumbs up, girl! ;)

MY BRIGHTEST DIAMOND : sitefacebook