Owlle est une des chanteuses hexagonales les plus internationales dans la catégorie « jeune pousse ». Ça tombe bien, elle s’appelle « France », d’où l’album éponyme. Quoi de mieux pour se vendre à l’étranger au rayon artiste frenchy !

Owlle et la english pop de « France »

Flamboyante par sa chevelure et glaciale par son regard bleu lagon, sa musique est ainsi faite, riche de ses contradictions :
titres minimalistes –Like a bow– et tubes généreux –Ticky Ticky– alternent pour nous plonger dans une Angleterre 80’s pop, celle
de Florence and The Machine, La Roux ou Bat for Lashes.

Owlle -Crédit photo : toujours en recherche…

L’auteure-compositrice-interprète  passée par les Beaux-Arts
de Paris,  triture intuitivement le son -allant du trip-hop à la pop
en bassant des sons tribales- sur ses machines électroniques
pour habiller nos nuits de lumière, avec des créations
résolument hot-couture.

SiteFacebook