Huit ans après le succès international de New Soul, Yaël Naïm sort le 16 mars son quatrième album Older chez Tôt ou Tard.

L’EP, variations sur « Coward »

En voici un titre nommé Coward qui constitue aussi un EP. Sorti en amont de l’album, il contient trois versions de ce morceau avec les doigts magiques du pianiste Brad Mehldau, une avec le Metropol Orchestre, dirigé par Jules Buckley (arrangeur de Arctic Monkeys, Laura M’Vula, Gonzales…) et la dernière que nous vous présentons ici avec les 3SomesSisters.

Comment suis-je devenue lâche ?

« Comment suis-je devenue une lâche ? » chante d’une voix paradoxalement posée Yaël Naïm. D’un aveu de lâcheté -une forme de courage…- naît un titre poignant à l’atmosphère liturgique. Yaël Naïm devient sa propre juge accompagnée par les polyphonies haut perchées des 3SomeSisters, lui assénant un « lâche, lâche, lâche » comme sa propre voix intérieure lui martelant la faute.

Sortie le 16 mars de Older

Avec ce titre, la franco-israëlienne annonce sa liberté de création et surtout sa faculté de re-création. Accompagnée de son fidèle partenaire David Donatien, Yaël Naïm se réinvente après une naissance, après un deuil, pour un album où la peur et le doute lui sont étrangers.


YAËL NAÏM : sitefacebooktwitter